Présentation de l’ouvrage : le partenariat Europe-Afrique en quête de sens, avec OCP Policy Center

Le 10 juillet 2018, la Fondation EuroMedA a organisé la présentation de l’ouvrage du think tank OCP Policy Center au Parlement européen.

Retrouvez ci-dessous les propos introductifs du Président de la Fondation EuroMedA, Gilles Pargneaux :

« Merci pour votre présence aujourd’hui au Parlement européen.

Merci à l’OCP Policy Center d’être parmi nous aujourd’hui pour nous présenter l’une de ses dernières études : « le partenariat Europe-Afrique en quête de sens ».

Quelques mots pour présenter l’OCP Policy Center. Il s’agit de l’un des think tanks les plus influents du Maroc. Il travaille en particulier sur les questions de développement économique, de marché du travail, de développement des énergies renouvelables et, comme nous allons en discuter aujourd’hui, sur les questions stratégiques des liens à développer avec l’Afrique.

Cette conférence, nous la co-organisons avec la Fondation EuroMedA que j’ai l’honneur de présider. Je salue la présence de notre co-fondateur Alain Berger, présent aujourd’hui avec nous. Cette fondation se retrouve très largement dans l’objectif de l’étude qui va nous occuper aujourd’hui : comment construire un espace plus cohérent, plus stable et plus prospère entre l’Europe, l’Afrique et la Méditerranée en son centre.

Nous avons appelé maintes et maintes fois au Parlement européen au renforcement des relations Union européenne-Afrique. En particulier, notre résolution du 16 novembre dernier sur la stratégie UE-Afrique « rappelle que l’Afrique est un partenaire stratégique de premier ordre pour l’UE et estime indispensable de renforcer les relations entre l’UE et l’Union Africaine ».

Mais, autant qu’au niveau de la coopération des institutions politiques, c’est au niveau des défis communs que notre coopération est indispensable afin de faire face ensemble aux défis du XXIème siècle.

Ces défis quels sont-ils ?

C’est d’abord évidemment la migration.

  • L’Europe est aujourd’hui en pleine crise politique sur la question migratoire, alors même que nous sommes revenus au niveau d’arrivée de migrants d’avant la crise de 2015. Cette crise a failli faire sauter les principes basiques de solidarité entre États membres de l’Union en 2015. Aujourd’hui, elle questionne l’identité de beaucoup des pays europeens, en particulier à l’Est.
  • La réalité est pourtant que la migration est phénomène désormais durable. Encore plus avec un continent africain dont la population va doubler d’ici 2050, passant de 1,3 à 2,5 milliards d’individus. L’Europe doit se préparer à cette réalité et aider ses partenaires africains à y faire face.

C’est aussi la lutte contre le terrorisme. La sécurité est la préoccupation première des européens. La réponse au problème transnational du terrorisme ne peut être que collectif. Ici, nous sommes dans le même panier : la stabilité et la sécurité du sud de la Méditerranée, c’est la stabilité et la sécurité du nord de la Méditerranée.

C’est également la lutte contre les changements climatiques.

  • Le dérèglement climatique est autant un danger qu’une série d’opportunités, en particulier en ce qui concerne le développement des énergies renouvelables. Ces opportunités sont partagées par l’Afrique, la Méditerranée et l’Europe. Le développement de la plus grande centrale thermosolaire du monde à Ouarzazate au Maroc en est un signe indéniable.
  • Pour autant, le changement climatique est déjà à l’œuvre est produit migration et conflits. Je pense notamment aux conflits au Niger entre éleveurs peuls et Touaregs, au Nord de Niamey, qui deviennent chaque jour plus réguliers à cause de la désertification des sols. Les conséquences sont lourdes car ces oppositions historiques sont hystérisées par le contexte climatique et peuvent parfois être absorbées par des groupes extrémistes, comme MUJAO pour le Niger.

C’est ensuite la situation de la jeunesse qui reste encore massivement sous-employée en Afrique et dont la situation inhibe le développement du continent. Fathallah Sijilmassi, l’ancien secrétaire général de l’Union pour la Méditerranée qui est présent aujourd’hui avec nous n’a d’ailleurs eu de cesse d’agir pour le développement humain au Sud de la Méditerranée. C’est ainsi avec beaucoup de plaisir que nous l’avons accueilli au sein de la Fondation EuroMedA.

C’est enfin la définition d’un nouveau paradigme de relation entre l’Europe et l’Afrique.

La réponse à ces défis ne pourra être que collective. Sur ces 5 sujets, nous nous retrouvons avec OCP Policy center et la Fondation EuroMedA.

Avec cet ouvrage, nous avons quelques réponses à ces questions et quelques pistes très concrètes de travail commun.

Enfin, je voudrais aussi saluer la présence d’Alon Ben-Meir, senior fellow au Centre pour les Affaires Mondiales de l’Université de New York. Monsieur Ben-Meir est un spécialiste éminent de la résolution des conflits et un fin connaisseur des relations internationales depuis de nombreuses années. M. Ben-Meir va nous donner une perspective géopolitique plus large des enjeux de la relation UE-Afrique, avec une attention toute particulière sur l’autre grande organisation régionale de ce dispositif : l’Union Africaine.

Je vais enfin présenter nos intervenants principaux, les auteurs de l’étude dont nous allons débattre aujourd’hui :

  • M. Larbi JAÏDI : M. Jaïdi, vous êtes marocain, senior fellow à l’OCP Policy Center et vos domaines d’études principaux sont, entre autres, l’économie internationale, le développement social et les études méditerranéennes. Vous avez été professeur à l’Université Mohamed V de Rabat, et avez créé le Centre Marocain de Conjoncture et le Groupement d’Etudes et de Recherches sur la Méditerranée.  Nous pouvons également noter votre engagement au sein de l’Autorité Marocaine contre la Corruption.


M. Erwan Lannon. Vous êtes français, professeur en droit européen à l’Université de Gand et enseignez également au Collège d’Europe. Vous vous êtes spécialisé dans les relations extérieures de l’UE et avez particulièrement étudié la politique européenne de voisinage. Dans l’étude que nous présentons aujourd’hui, vous vous êtes concentré sur l’analyse des synergies entre les accords euro-méditerranéens et l’accord de partenariat économique UE-Afrique de l’Ouest. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s